Tu as peut-être déjà entendu parler du film documentaire Cowspiracy : The Sustainability Secret, réalisé par Kip Andersen et Keeghan Kuhn, et sorti en 2014. Si non, cet article est là pour t’en faire un bref résumé.

Ecran d'ordinateur passant le film Cowspiracy sur une table de chevet avec des magazines à-côté

L’impact environnemental insoutenable de l’élevage industriel dénoncé par Cowspiracy

Partant d’un rapport de l’ONU publié en 2006, « Livestock’s Long Shadow : environmental issue and options » (littéralement, « L’ombre du bétail : problème environnemental et possibilités »), le documentaire s’intéresse à l’impact de l’élevage industriel sur l’environnement. Ses conclusions sont simples : la consommation actuelle de viande, notamment des sociétés occidentales, est largement supérieure à ce que notre planète peut supporter, et l’élevage est l’une des causes majeures de la dégradation de l’environnement et du climat.

En effet, l’élevage industriel est, tout d’abord, un consommateur d’eau vorace. 30% de notre consommation d’eau est dédiée à l’industrie de la viande et du lait, que ce soit directement, ou indirectement, par la culture de céréales destinées à nourrir les élevages. Par exemple, seul 4% de la production mondiale de soja sont destinés à l’homme, tout le reste étant produit pour être consommé par les animaux d’élevage. Ainsi, pour arriver à la production d’un kilo de viande de bœuf, ce sont environ 13 500 litres d’eau qui auront été consommés !

L’élevage industriel est également un grand consommateur de surfaces terrestres. En effet, sur les 45% de terres occupées par l’agriculture, près de 3/4 sont dédiés à la production de céréales pour nourrir les élevages. Cette occupation des terres ne fait qu’augmenter avec la hausse de la consommation de viande. La déforestation de l’Amazonie est ainsi due à 91% à la production de soja destiné à nourrir les élevages. Cette déforestation, non seulement polluante et responsable de l’extinction de nombreuses espèces, et également mortelle pour les paysans et activistes environnementaux. Au Brésil, ces vingt dernières années, plus de 1 100 activistes ont été assassinés pour s’être opposés à la déforestation.

Infographie issue du film Cowspiracy.

En fait, le problème de l’élevage et de la consommation de viande vient surtout de son ampleur. La population mondiale est aujourd’hui de 7 milliards d’habitants, et devrait atteindre les 10 milliards d’ici 2050. La consommation de viande, elle, augmente plus vite que la population ; dès lors, il apparaît impossible de concilier notre consommation actuelle avec notre croissance démographique.

Le réalisateur du film conclut sur l’insoutenabilité de notre modèle de production et de consommation de viande, et la nécessité de se tourner vers le véganisme pour pouvoir nourrir toute la population de manière satisfaisante. Sans aller jusque-là, il paraît important de se rendre compte que notre consommation de viande est monstrueusement importante, et bien trop coûteuse pour l’environnement.

Les solutions proposées par Cowspiracy pour réduire l’impact de l’élevage industriel

Tous les produits animaux ne sont pas aussi coûteux : ainsi, le lait et les œufs consomment moins d’eau que la viande, puisqu’ils sont produits par l’animal tout au long de sa vie, et non une seule fois, et la viande de poulet a une empreinte environnementale plus faible que la viande de bœuf, en raison de la taille de l’animal et de la quantité de nourritures dont il a besoin.

Que faire, concrètement ? Un point nécessaire et fondamental serait de réduire notre consommation de viande. Nous avons souvent l’impression de ne pas consommer tant de viande que ça : une des meilleures manières de s’en rendre compte est de passer au régime végétarien (ou végan) pendant une semaine. On se rend alors compte de l’omniprésence de la viande, surtout dans les plats préparés que l’on trouve en supermarché.

Si les sujet de la consommation d’eau, de la consommation de viande et de l’agriculture industrielle t’intéressent, je te conseille les excellentes vidéos de Datagueule, qui sont par ailleurs très bien sourcées sur leur Wiki. Et je t’encourage bien sûr à regarder le film Cowspiracy, qui fait très bien le tour du sujet.

Défis Futurable :

→ Essaye de devenir végétarien pour une semaine, pour te rendre compte de l’importance de la viande dans nos régimes alimentaires.

→ Regarde le film Cowspiracy.

Amandine
Sources :

Cowspiracy : The Sustainability Secret, Kip Andersen et Keeghan Kuhn, 2014.

Datagueule, « Agriculture industrielle : produire à mort », 2017, disponible sur YouTube.

Datagueule, « Quand la boucherie, le monde pleure », 2016, disponible sur YouTube.

Datagueule, « Eau rage, eau des espoirs ! », 2016, disponible sur YouTube.

Food and Agriculture Organization of the United Nations, « Livestock’s Long Shadow: environmental issues and options », 2006, accessible en ligne.

Site du film Cowspiracy.

Page Wiki de la chaîne Datagueule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *