Cet article est le fruit dun partenariat avec notre copine Charlotte dAsili Ni Maali ( soit « La nature est une richesse » en Swahili), un établissement bio de massage, qui propose aussi à la vente des cosmétiques naturels et bio. Une surprise vous attend à la fin de larticle !

Dans les précédents articles je suis restée très théorique. A présent place au concret à travers la description des ingrédients indispensables dans ta salle de bain ! Chaque catégorie d’ingrédients est bien sûr déclinable en fonction de tes besoins, de ta peau etc… 😉

Etagères en bois sur laquelle est posée un bol rempli de bicarbonate de soude, un spray d'huile végétale, une fiole d'huile essentielle de tea tree et un saupoudreur en métal rempli d'argile en poudrre

Ingrédient naturel n°1 : les huiles végétales

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une huile obtenue à partir d’un végétal oléagineux. C’est la base de l’industrie cosmétique aussi bien conventionnelle, que bio. N’hésite pas à utiliser les huiles alimentaires ! Au risque de te trouver avec des produits inefficaces, veille bien à les choisir obtenus par première pression à froid : cette technique naturelle préserve la qualité des nutriments, contrairement aux procédés bon marché utilisés par les industriels.

À quoi ça sert ?

Je ne saurais t’exposer cela avec autant de clarté que Julien Kaibeck, fondateur du mouvement Slow Cosmétique, dans son article. Il nous explique qu’une huile végétale possède deux caractéristiques principales ; elle est :

  • nutritive : elle pénètre l’épiderme en surface et améliore le ciment intercellulaire qui est lui aussi lipidique
  • et hydratante de façon indirecte : elle limite la perte naturelle en eau puisque le ciment intercellulaire de l’épiderme est de meilleure qualité”

En plus de cela, chaque huile possède des propriétés particulières : ricin pour activer la pousse des cheveux, noisette pour réguler le sébum… Alors, oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, même les peaux acnéiques et les cheveux gras aiment l’huile végétale à partir du moment où tu la choisis non comédogène, c’est à dire qu’elle permet à ta peau de respirer (à l’inverse, en obstruant les pores de ta peau, les produits comédogènes entraînent très souvent des imperfections, telles que la formation de points noirs). ! Fais le point sur les caractéristiques de ta peau et de tes cheveux afin d’en choisir une que tu puisses utiliser aussi bien pour le visage et le corps, que pour les cheveux (voire la cuisine 😉 )

Je l’utilise comment ?

On peut l’utiliser en remplacement d’une crème de jour et/ou de nuit, ainsi qu’en soin capillaire, notamment pour les cheveux secs. En la faisant bien pénétrer, aucun risque qu’elle ne laisse un film gras : elle est très bien absorbée par notre corps. Si l’usage quotidien ne te convient pas, tu peux opter pour une utilisation moins régulière, en l’appliquant comme un masque.

Et les beurres végétaux ?

Tout pareil, à cela près qu’ils se présentent sous un aspect solide (teneur plus élevée en acide gras saturé). On peut les faire chauffer au bain-marie, mais pour une application quotidienne, il suffit d’en frotter une petit quantité entre nos mains pour que cela fonde.

Ingrédient naturel n° 2 : les huiles essentielles

Déconseillées pour les femmes enceintes et les enfants

Ne jamais utiliser à forte dose : certaines molécules peuvent alors devenir toxiques pour l’organisme.

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une huile obtenue à partir d’un végétal aromatique (menthe poivrée, camomille, thym…) par distillation à la vapeur d’eau. Cela nous donne un concentré végétal très actif : seules quelques gouttes suffisent !

À quoi ça sert ?

Chaque huile essentielle possède des qualités particulières et ciblées : baie de laurier contre les pellicules, carotte pour illuminer le teint… Mais ces propriétés s’étendent aussi au bien être et à la santé au quotidien (sommeil, piqûres d’insectes, rhume…).

Je l’utilise comment ?

Les huiles essentielles peuvent s’utiliser pures en application locale, par exemple pour faire disparaître un bouton d’acné. Mais lorsqu’il s’agit d’une application sur une surface étendue, il est nécessaire de la diluer dans un corps un minimum gras, le plus souvent une huile végétale (ce n’est pas possible avec l’eau). Ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles dans ton soin du visage ou capillaire te permettra donc d’en booster les effets (pour avoir une idée : 20 gouttes d’Huile Essentielle pour 10 ml d’Huile Végétale / 10 gouttes d’Huile Essentielle pour 50g de crème) !

 

Ingrédient naturel n°3 : les hydrolats (ou eaux florales)

Qu’est-ce que c’est ?

Lorsque la vapeur dégagée pendant le processus de distillation redevient liquide, on obtient un hydrolat : une eau contenant des molécules d’huiles essentielles à l’état de traces.

À quoi ça sert ?

Attention, scoop : un hydrolat possède toujours les mêmes propriétés que l’huile essentielle qu’elle a servi à produire… mais de façon atténuée ! On observe donc aucune contre-indication dans leur utilisation.

Utilisation

L’hydrolat peut s’appliquer pur en vaporisation sur le visage ou à l’aide d’une lingette réutilisable (exit les carrés de démaquillants jetables 😉 ) en guise de tonique. Il peut aussi remplacer l’eau dans vos solutions quotidiennes (spray pour humidifier les cheveux) et être mélangé aux différents ingrédients évoqués, par exemple avec de l’argile pour en faire un masque.

Ingrédient naturel n° 4 : l’argile

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un minéral naturel qui contient de nombreux nutriments et oligo-éléments en proportions variables. Ces proportions déterminent les propriétés et la couleur de la substance  : blanche, verte, rouge, rose, jaune, bleu et le ghassoul (ou argile marocaine). On la trouve en morceau, sous forme de pâte ou en poudre.

À quoi ça sert ?

De manière générale, l’argile est une substance très équilibrée car elle est :

  • antiseptique : elle purifie et empêche la prolifération des bactéries (boutons…)
  • et reminéralisant : elle nourrit et régénère la peau et les cheveux

Des particularités sont rattachées à chaque couleur d’argile (matifiante, décongestionnante…), ce qui permet un soin encore plus précis. Elle convient donc à tous les types de peaux et cheveux, même les plus sensibles (argile blanche).

Comment je l’utilise ?

Selon la forme sous laquelle tu la trouves, elle peut être utilisée pure (pâte), mais généralement comme ingrédients dans une préparation, par exemple mélangée à un hydrolat pour en faire un masque ou un produit nettoyant.

Ingrédient naturel n° 5 : le gel d’aloe vera

Qu’est-ce que c’est ?

Le gel d’aloe vera est fabriqué à partir du suc de la plante du même nom ; il possède une base aqueuse. On le trouve pur, épaissi avec de la gomme de xanthane, ou coupé avec de l’eau pour une texture gélatineuse plus épaisse.

À quoi ça sert ?

De façon général, le gel d’aloe vera pénètre et nourrit la peau et les cheveux en profondeur. Sous prétexte d’une base aqueuse, il est souvent présenté comme un produit hydratant, mais en réalité l’hydratation n’est que superficielle et temporaire : le gel d’aloe vera forme un film protecteur en surface, mais ne permet pas une hydratation en profondeur. Il vaut donc mieux le qualifier d’apaisant et de rafraîchissant. Il satisfait :

  • tous les types de peau : astringeant (c’est à dire qu’il resserre les pores), régénérant et cicatrisant, anti-inflammatoire et bactéricide (permet notamment de limiter la prolifération de boutons)
  • et tous les types de cheveux : purifie le cuir chevelu, fortifiant et réparateur, coiffant.

Comment je l’utilise ?

On l’applique sur la peau et les cheveux comme une crème, pur ou mélangé aux autres produits présentés pour combiner les effets. Le gel d’aloe vera peut remplacer ton soin du jour habituel, ainsi que ton gel capillaire, servir de solution apaisante lors de démangeaisons, ou encore être ajouté à une préparation maison de masque ou de gommage.

 

Ingrédient naturel n° 6 : le bicarbonate de soude

Qu’est-ce que c’est ?

S’il existe en petite quantité sous forme naturel, le bicarbonate de soude que l’on trouve dans le commerce est en fait un produit artificiel (contrairement aux autres ingrédients) : il est dérivé du sel et du calcaire, qui sont quant à elles deux matières premières minérales naturelles.  Non-toxique et biodégradable, c’est un ingrédients indispensable de la salle de bain écolo !

Propriétés  

Le bicarbonate de soude est : désodorisant, nettoyant, éclaircissant, adoucissant, asséchant et bactéricide (pour faire disparaitre un bouton par exemple).

Comment je l’utilise ?

De pleeein de façons, mais en ce qui concerne les cosmétiques : le bicarbonate de soude peut remplacer ton déo, être utilisé en shampoing sec, en gommage, mélangé à d’autres ingrédients pour un masque purifiant…

 

Ingrédient naturel n° 7 : les aliments

Bon en fait, ce dernier point mérite un article (… à venir ? 😉 ) à lui tout seul, tant les aliments utilisables et leurs bienfaits sont nombreux ! Juste quelques exemples : miel, oeufs, lait/yaourt, fruits (citron, bananes) et légumes (avocat, pomme de terre)… La prochaine fois que te prends une envie irrépressible de te faire un masque du visage, n’oublie pas de faire un tour dans la cuisine : à tous les coups tu y trouveras quelque choses pour l’agrémenter ! 😉

 

À toi de composer avec ces must-have naturels

Voici donc les les infos de base sur sept éléments indispensables de la beauté écolo ; à toi de faire ta tambouille, en fonction de tes besoins ! D’ailleurs, on revient bientôt avec un prochain article plus précis sur les différents usages de chacun de ces produits 😉

Défis Futurable
  • Jette un oeil à ces deux tableaux réalisés par Aroma-Zone afin de déterminer quelles huiles végétales et essentielles correspondent à tes besoins.
  • Intègre un ou plusieurs de ces ingrédients à ta routine de soin.
Charlotte

Surprise ! Asili Ni Maali offre aux lecteurs de Futurable une réduction exceptionnelle de 15% sur la somme totale de tout achat effectué avant le 11/05/2018 sur présentation du code : Futurable-Avril-2018

(Offre non cumulable)

Asili Ni Maali

15 rue du Portugal

03200 – Vichy

 

Sources:

Les huiles végétales :

Florilab, Aromathérapie, “Huiles végétales”, en ligne.
lessentieldejulien.com, Beauté et santé au naturel, “Comment l’huile hydrate la peau”, 2011, en ligne.
Slow-Cosmétique.com, “Les Huiles de Beauté : bien ou pas ?”, en ligne.

Les huiles essentielles :

lessentieldejulien.com, Beauté et santé au naturel, “Les huiles essentielles, c’est quoi ?”, 2011, en ligne.

Les hydrolats (ou eaux florales) :

lessentieldejulien.com, Beauté et santé au naturel, “Hydrolats et eaux florales : une aromathérapie très douce !”, 2012, en ligne

L’argile :

Le blog de sarah, “Les différentes argiles et leurs vertues”, 2009, en ligne.

L’aloe vera :

aloemagazine, “Les bienfaits de l’Aloe vera pour la peau”, en ligne.
lessentieldejulien.com, Beauté et santé au naturel, “Tout sur l’Aloe Vera en beauté !”, 2012, en ligne.
A Un Cheveu, “Comment utiliser le gel d’aloe vera sur ses cheveux ?”, Julia, 2017, en ligne.

Le bicarbonate de soude :

Compagnie du bicarbonate, Sûr, Simple et Sensé, “Mode d’emploi du bicarbonate de soude. Initiation aux utilisations du bicarbonate”, en ligne.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *