Au sein de Futurable nous comptons 5 membres du Conseil d’administration, pour la plupart à l’origine du projet (Mélanie, Lisa et Mathilde). A ces membres s’ajoutent des bénévoles de notre entourage présents sur la rédaction, le montage vidéo…

Les membres du Conseil d’Administration

 

MEL

Co-présidente, rédactrice, directrice artistique et responsable Instagram

 

Tu fais quoi comme études ?

Je suis actuellement en M1 Management de l’innovation à l’École de Management de Sorbonne. Je désire ouvrir mon restaurant de cuisine zéro déchet et responsable dans Paris.

 Portrait de Mélanie, co-présidente dans un parc
Une phrase ou une citation qui t’inspire ?

“Let’s be a spark !” (“soyons une étincelle”, mais ça sonne quand même moins bien en français !), c’est un peu mon mantra : à l’instar d’une étincelle, je crois qu’il faut parfois juste un petit souffle de vie pour démarrer de grandes choses.

Dans la vie, tu adores…

Photographier mon quotidien, chanter, peindre… et surtout profiter de mes amis, véritables sources d’inspiration pour moi.

Quel a été le déclic qui t’a amenée à vouloir améliorer le monde ?

Je dirais que ce sont surtout deux amies, dont Lisa, qui m’ont fait prendre conscience au lycée de tous ces enjeux éthiques (et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance !). Par la suite, j’ai eu une série de déclics successifs au fur et à mesure que je réalisais que mes convictions n’étaient pas en totale adéquation avec mes actions : je ne pense pas qu’il y ait un unique déclic, mais plusieurs, et je suis certaine que j’en aurai encore à l’avenir. Le changement est progressif et il est essentiel de le garder en tête : s’améliorer pour améliorer le monde prend du temps, il faut juste ne pas perdre de vue cet objectif.

Ce qui te motive chaque jour à progresser vers un mode de vie plus éthique ?

Sûrement l’honneur, comme le Docteur Rieux dans La Peste de Camus : lorsque ce fléau s’abat sur Oran, il est profondément désespéré ; puis il finit par se ressaisir et choisit de lutter jusqu’au bout, car c’est la seule chose à faire. J’ai aussi espoir qu’un jour, les choses changeront pour de bon. Quand mes efforts me semblent vains, la phrase d’une amie que j’avais appelée, désespérée et avec l’envie de tout lâcher, me revient : “je n’ai pas envie que, quand je serai vieille, mes petits-enfants me demandent : “mais, pourquoi tu n’as rien fait ? Pourquoi tu as laissé le monde être détruit alors que tu avais la possibilité de le changer ?”. Voilà ma principale motivation.

Pourquoi ce blog ?

Parce que, pour que le monde soit destiné à un meilleur avenir, il faut convaincre les nouvelles générations, c’est-à-dire les étudiants et les jeunes actifs principalement, que le changement viendra avec l’adoption de nouvelles habitudes peu compliquées à mettre en place et qui, pourtant, auront un impact incroyablement positif si nous nous y mettons tous !

 

LISA

Co-présidente, rédactrice, responsable web et Facebook

 

Tu fais quoi comme études ?

Diplômée d’une licence en Information et Communication à Clermont-Ferrand ce que j’aime c’est l’idée du lien humain, d’apprendre comment nous réagissons et communiquons les uns avec les autres, toutes ces questions interculturelles etc… C’est pourquoi un petit détour par l’Australie dans le cadre d’une année de césure, pour parfaire mon anglais et découvrir de nouvelles pratiques dans le domaines des ONG, s’impose.  

A mon retour je poursuivrai mon cursus en Master LEA Analyse de crises et action humanitaire à Chambéry.  

Portrait de Lisa, co-présidente dans son salon
Une phrase ou une citation qui t’inspire ?

“Qui ne tente rien n’a rien!”. Je considère que se surpasser mène toujours à la réussite de quelque chose, pas forcément ce à quoi on s’attendait au départ, mais les expériences finissent toujours par se révéler utiles à un moment ou un autre. Alors je fonce, je fonce pour réaliser mes projets et ne surtout rien avoir à regretter par la suite!

Dans la vie, tu adores…

partir à la quête de nouveaux projets, de nouvelles connaissances et de nouveaux pays ! Parmi mes passions je compte le sport et en particulier le surf ! J’adore bouquiner et regarder des films avec un bon chocolat chaud à l’ancienne, ou une tasse de thé. J’aime également cuisiner pour mes proches et partager des supers moments avec eux.

Quel a été le déclic qui t’a amenée à vouloir améliorer le monde ?

J’ai grandi avec la joie et la chance de battre la campagne, jouer dans les dunes et respirer l’air frais ! J’ai toujours été émerveillée face à la grandeur et la majestuosité de la nature, sa force, sa beauté, son intelligence… Mon penchant pour le surf n’a fait qu’accroître mon intérêt pour la nature.

Assez tôt j’ai été consciente du respect qu’il fallait lui vouer mais ce n’est qu’en arrivant au lycée que j’ai vraiment compris que notre société ne respectait  absolument rien, prenait mais ne rendait pas.

 

Ce qui te motive chaque jour à progresser vers un mode de vie plus éthique ?

Ce qui me motive ce sont les sourires. Ces sourires qui apparaissent lorsqu’on prend le temps de considérer les autres  ne serait-ce que par un regard un peu plus long ou une parole accordée gracieusement. J’ai espoir que nous puissions à nouveau nous rendre compte que ce qui a de la valeur, et ce ne sont pas les biens que nous accumulons dans nos tiroirs.  

Pourquoi ce blog ?

Dans tous les cas ce que je souhaite à travers ce blog c’est à la fois mener chacun, si ce n’est pas fait, à prendre conscience de certaines réalités du monde qui nous entoure, et pas que sur l’environnement.  Nous sommes la « génération cobaye ». Un grand nombre de choses que nous ingurgitons nous détruit plus qu’autre chose… Quels effets secondaires nous attendent…? Nous sommes tout simplement manipulés par tout : médias, politiques, finances, société de consommation etc… de quoi donner le tournis !

Je cherche tout simplement à partager mon expérience, j’espère que le projet nous poussera à prendre davantage le taureau par les cornes, de se motiver pour aller plus loin! Et qu’ inversement cela motive un grand nombre d’autres personnes. Je suis profondément convaincue, que si chacun ajoute sa pierre à l’édifice certaines choses peuvent changer ! J’espère aussi à travers cette page casser certains clichés de « l’écolo ».

 

 

MATH

Représentante et rédactrice

 

Tu fais quoi comme études ?

Je sors d’un DUT de bio, option Génie de l’environnement. La motivation principale derrière ces études, c’était d’arrêter d’avoir un impact négatif : comprendre foncièrement comment le monde et la nature fonctionnent pour pouvoir y participer d’une façon positive. Enfin, je le vois comme ça maintenant parce que la vérité c’est que je suis partie en DUT complètement paumée 😂✌.

Là, je suis en pleine demandes pour des écoles d’ingé sur les énergies renouvelables, je suis encore en stand by, j’hésite aussi avec la branche des bioprocédés. Je trouve génial de me dire qu’un nouveau mécanisme, une nouvelle découverte puisse rendre le monde encore plus beau et qu’on peut y participer. Rien à voir, mais j’hésite encore à poursuivre la fac dans le domaine océan/climat.

Mathilde en portrait intérieur

Une phrase ou une citation qui t’inspire ?

“Il est grand temps de rallumer les étoiles” d’Apollinaire. Ca me résume absolument pas (je sais pas qui a choisi ces questions ;)) mais je m’en lasse pas !

Dans la vie, tu adores…

Passer du temps avec les gens que j’aime, premièrement. Ensuite, clairement ma passion en dehors de ça, c’est la danse. S’exprimer est plus simple qu’avec les mots (ou en tout cas l’apprentissage est plus rigoureux et ça aide!).

Quel a été le déclic qui t’a amenée à vouloir améliorer le monde ?

Mel a plus que raison en disant qu’il n’y en pas qu’un. Il suffit d’un bon argument, même d’une vidéo facebook pour changer d’avis, l’appuyer, être amenée à approfondir. Au tout début, ça vient de ma mère fan du bio, par la suite des films de Yann Arthus Bertrand qui dénonçaient un climat en danger, et des animaux souffrants de l’Homme, puis il y a eu les asso, etc.

Ce qui te motive chaque jour à progresser vers un mode de vie plus éthique ?

Je veux pas participer aux jeux des grandes firmes, pas envie de participer et de me sentir coupable. Que ce soit des massacres, des pollutions, du réchauffement climatique, des intoxications de gosses en Chine parce qu’il me font un jean. Bref, c’est difficile à l’heure pour nous, les grands chanceux européens mais je veux me dire qu’à terme ça marchera.

Pourquoi ce blog ?

Ce qui me motive c’est que des gens au courant veulent changer.

Le but de ce site, c’est de faire passer l’info, montrer qu’on a bien tort dans notre comportement et surtout les solutions qu’on a, même en étant étudiant 😉

 

 

Amandine

Trésorière et rédactrice

 

Tu fais quoi comme études ?

Actuellement, je suis en quatrième année à Sciences Po Lyon, où je viens de débuter un master en journalisme. Ce que j’aime dans cette école, c’est sa polyvalence, la possibilité de découvrir plusieurs matières très différentes et surtout de pouvoir faire des liens entre elles pour mieux comprendre le monde : c’est exactement ce que je cherchais ! L’année dernière, j’ai eu la chance d’être en Erasmus à Glasgow, ce qui est une expérience très enrichissante puisque j’ai découvert à la fois un autre pays, mais aussi des gens venus du monde entier.
Je m’oriente vers une carrière de journaliste, et je suis sûre que la culture, l’environnement et l’information continueront d’occuper une place importante dans ma vie : je veux pouvoir garder les yeux grands ouverts sur le monde qui nous entoure, et encourager les gens à faire de même.

Amandine en portrait

Une phrase ou citation qui t’inspire ?

Il y en a tellement ! Mais je citerais sans doute Stéphane Hessel, « Indignez-vous ! ». S’indigner, c’est avoir le courage et la passion de dire non, de refuser le monde qu’on nous impose et de créer le nôtre. C’est très positif !

Dans la vie, tu adores…

Lire ! Lire énormément, pour apprendre et pour comprendre, car la connaissance est ce qui nous donne le pouvoir d’agir. Et voyager, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouveaux paysages. En fait, l’un ne va pas sans l’autre, il faut vivre les choses pour les comprendre réellement, et surtout, ne jamais cesser de s’émerveiller.

Quel a été le déclic qui t’a amenée à vouloir améliorer le monde ?

Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’un déclic, c’est plutôt quelque chose de très progressif. Je suis partie d’une grande désillusion, quand j’ai compris que le monde que j’imaginais n’existait pas, et que la réalité était pleine d’inégalité et d’injustice. J’ai passé beaucoup de temps à m’indigner, à chaque article, livre, vidéo, documentaire, etc. que je découvrais. Le vrai changement est apparu quand j’ai commencé mes études et que j’ai rejoint, un peu par hasard au départ, une association qui organisait des maraudes pour distribuer de la nourriture et des vêtements aux sans-abris. J’ai vraiment pris conscience, à ce moment-là, qu’on est tous acteurs du changement que l’on espère, et que chacune de nos actions construit le monde que nous voulons.

Ce qui te motive chaque jour a progresser vers un mode de vie plus éthique ?

Tout simplement le refus d’accepter un monde qui me rend malheureuse, à l’opposé des valeurs que je défends ! Ce n’est pas toujours facile, mais je pense que l’on vit beaucoup plus sereinement quand notre mode de vie n’entre pas en contradiction avec nos valeurs.

Pourquoi ce blog ?

Pour informer ! Je pense que partager nos informations, nos connaissances, nos idées, nos valeurs est primordial pour changer les choses. Pour créer du lien également, montrer que nous ne sommes pas seuls et que des gens partagent nos idéaux un peu partout dans le monde.

 

 

CELIA

Secrétaire et responsable partenariats

 

Tu fais quoi comme études ?

Je suis moi aussi en Information Communication à Clermont-Ferrand, en troisième année de licence. L’avantage de ce domaine, c’est qu’il est suffisamment polyvalent et adaptable pour que l’on s’oriente un peu où l’on veut. Je voudrais travailler dans la création et la gestion de projets internationaux, exercer au sein d’associations ou d’ONG Portrait de Célia dans son appartement

Une phrase ou une citation qui t’inspire ?

« Il n’y a qu’au dernier jour de sa vie que l’on peut dire si l’on a été heureux.. Avant cela, il faut tenter de mener sa barque du mieux qu’on peut. Et c’est tout. » C’est un extrait de dialogue, tiré du Soleil des Scorta, de Laurent Gaudé.

Dans la vie, tu adores…

Voyager avant tout ! Je passe mon temps à organiser le prochain départ. Sinon, je lis énormément, et j’adore tous les sports de montagne, que ce soit la rando, le ski, l’escalade… etc. Mais ce que je préfère de loin dans la vie de tous les jours, c’est avoir mes amis réunis autour d’une bière ou d’un petit plat, que ce soit à Clermont ou ailleurs !

Quel a été le déclic qui t’a amenée à vouloir améliorer le monde ?

Mes parents ont eu ce déclic avant moi, cela s’est donc fait assez naturellement. J’ai toujours été sensible aux problématiques écologiques, et ma passion pour la montagne n’a fait que renforcer cette volonté de protéger ce qui nous entoure.

Dès que j’ai eu mon BAFA, j’ai commencé à travailler dans un Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile, où j’ai vraiment pris une claque. J’ai ensuite décidé de partir au Népal après mon bac, où je suis restée 8 mois en tant que volontaire. Travailler pour des assos, dans des écoles, des couvents, des refuges etc face à une réalité pas toujours agréable m’a définitivement convaincue qu’il y a en ce monde de quoi être indignée, mais aussi donné l’envie de faire mon possible pour améliorer l’état des choses à mon échelle. 

Ce qui te motive chaque jour à progresser vers un mode de vie plus éthique ?

Rien ne me fait plus plaisir que de voir mis à l’honneur les nouvelles pratiques que nous encourageons ! C’est super de voir ce que d’autres entreprennent, les idées qui se développent… Les médias en parlent plus, ça propage l’inspiration. Voir les gens s’approprier ces combats et ajouter leur pierre à l’édifice me redonne confiance, bien qu’il reste énormément de travail, notamment sur la prise de conscience.

Pourquoi ce blog ?

Bien que beaucoup soient globalement sensibles à nos idées, les étudiants ne sont pas forcément si bien documentés, et toutes ces pratiques (ZD etc) leur paraissent encore être contraignantes voire inaccessibles. Le blog, c’est une façon de rassembler des infos, des idées, des inspirations, pour démocratiser tout ça !  

Les bénévoles

 

Chloé

Rédactrice

 

Une rapide présentation ?

A 20 ans et je viens de terminer ma licence d’information et communication après un semestre à l’étranger, en Norvège. À côté de mes études je fais pas mal de sport et surtout j’adore écrire !

Pourquoi ce blog ?

J’ai souhaité rejoindre le blog parce j’adorais lire les articles proposés, les approches originales, les sujets particulièrement importants… J’ai eu envie d’écrire pour Futurable car c’est un espace d’expression libre et rare dont il faut se saisir !