C’est LA recette miracle pour ne pas se priver de gâteaux tout en ayant une alimentation respectueuse de sa santé et de la planète ! Ces délicieux cookies moelleux à l’okara (pulpe d’amande que l’on recueille en faisant son lait d’amande maison) sont végétaliens, sans gluten, zéro déchet et avec un faible indice glycémique (c’est-à-dire qu’ils ne vont pas te donner un pic d’insuline contrairement aux cookies des supermarchés, grâce aux sucres lents contenus dans les amandes).

deux cookies à l'okara en gros plan dans une assiette

Ingrédients

L’okara de 200g d’amandes
200g de farine sans gluten : farine de quinoa, farine de riz…
100g de sucre complet
100g de pépites de chocolat
2 c. à c. rases de bicarbonate de soude
60ml d’huile au goût neutre : huile de tournesol, huile de coco, huile de colza…
Optionnel : 3 à 4 c. à s. de lait d’amande, si l’okara, et donc la pâte à cookies, sont trop secs

Passe à l’action !

Préchauffe le four à 180 degrés (c’est important pour « saisir » les cookies et les rendre ainsi croustillants à l’extérieur mais moelleux à l’intérieur).

Mélange les ingrédients « secs » ensemble (farine, sucre, bicarbonate de soude, pépites de chocolat).

Ajoute ensuite l’okara, travaille la pâte avec tes doigts afin que ce soit homogène.

Ajoute ensuite l’huile, travaille à nouveau la pâte avec tes doigts. Si le mélange est trop sec, ajoute 3 à 4 cuillères à soupe de lait d’amande : la pâte doit être suffisamment molle et humide pour former des boules qui ne s’effritent pas, mais pas trop non plus au risque d’obtenir une plaque de cookie géante lorsque la pâte s’étalera sous l’effet de la chaleur du four !

pâte à cookies dans son saladier

Fais des petites boules de pâte et dispose-les sur une plaque de cuisson en veillant à les espacer d’au moins 5cm chacune. Aplatis-les légèrement.

Enfourne pour 15 à 20min. N’attends pas que les cookies soient durs pour les sortir du four : ils se solidifieront à l’air libre tout en restant moelleux.

Et voilà ! Bonne dégustation !

Ces cookies peuvent se conserver une semaine au frais ou au sec (pas plus étant donné que l’okara reste un produit frais qui ne se conserve pas indéfiniment).

cookies en premier plan et lait d'amandes en second plan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *