La semaine dernière, l’équipe Futurable a eu la chance de rencontrer et d’échanger avec Marylène, la très inspirante co-créatrice de la marque WYLDE (@wylde pour suivre la campagne de la nouvelle collection super canon sur Facebook et Instagram), à l’occasion d’un partenariat avec cette dernière. Cette jeune marque de prêt-à-porter vient non seulement répondre aux questionnements ayant trait à l’identité et la manière dont celle-ci transparaît dans nos habitudes esthétiques, mais emporte également une éthique indéniable, des matières utilisées à la chaîne production des vêtements.

Mélanie avec pull Wylde

WYLDE, une enseigne de prêt-à-porter à la transparence totale

Mieux que le coton bio ou toute autre matière première produite exprès pour la création textile, WYLDE propose des vêtements intégralement (étiquettes et boutons compris !) composés de fibres recyclées, provenant de déchets textiles ou plastiques. Ces nouvelles matières éco-conçues, en plus d’être évidemment salvatrices pour la planète, offrent par ailleurs une résistance accrue, donnant alors vie à des vêtements de haute qualité et, par conséquent, durables dans le temps. WYLDE se place ainsi en opposition avec la consommation irraisonnée de la fast fashion.

Lisa WYLDE

Cela est d’autant plus vrai que les collections de WYLDE sont toutes made in France : la transparence est totale étant donné que tous les fournisseurs partenaires sont présentés sur le site de la marque, vidéo à l’appui et lien renvoyant à la plateforme internet de chacun. WYLDE perpétue ainsi un savoir-faire français certain (les vêtements peuvent même être portés à l’envers tant la qualité est haut de gamme !) et renouvelle la production locale, justifiant par-là le coût des articles proposés.

Et pour couronner le tout, tous les vêtements sont certifiés Oeko-tex Standard 100, un label attestant qu’ils ne contiennent aucune substance nocive.

Détail vêtement

L’univers unique de la marque de vêtements WYLDE

WYLDE tient de l’acronyme “Words. Youth. Love. Dust. Echoes.” La marque prône en effet le vêtement, non pas comme simple accessoire stylistique, mais comme un lien entre soi et l’autre, une clé pour s’ouvrir à ce qui importe, à ce qui est essentiel. En somme, l’amour et toutes ses déclinaisons. Il fait alors sens de créer des vêtements unisexes, révélant le corps et ses formes variables d’un individu à l’autre, avec une ligne de création toujours brute dans ses matières et poétiques dans ses coupes.

Cela se ressent plus que jamais dans l’esprit de la nouvelle collection capsule de la marque, en pré-commande sur l’e-shop de WYLDE, dont le mantra est “break down barriers, raise awareness” : cinq pièces atemporelles et polyvalentes, allant de la chemise blanche au col rock de travers au chino bleu se la jouant détente en passant par la capuche amovible (qui peut être rangée dans la pochette de la collection, chaque article ayant été pensé de manière à être le plus optimisé possible). La campagne visuelle très singulière de cette collection sur les réseaux sociaux vaut le détour… On te laisse découvrir 😉

 

Mel

 

Source

Site de Wylde, rubrique “Transparence”, accessible ici.
Site de Wylde, collection “Essentiels”, accessible ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *